Ateliers scolaires

Nous offrons des ateliers de découverte du haïku en milieu scolaire et privé, dans la région du Grand Montréal au Québec. Les ateliers sont offert sans frais dans les écoles du secteur public.

 

 

OBJECTIF DE FORMATION

Le but de cet atelier est de faire comprendre l’esprit du haïku aux jeunes, de leur donner l’envie d’en écrire et de les guider dans leurs premiers essais de composition.

 

PLAN D’UN ATELIER

1)  LA DÉCOUVERTE
  • Présentation de l’animateur
  • Les origines du haïku
  • Comparaisons avec la poésie classique
  • Exemples et lectures tirée du collectif Jours d’école
  • Discussion de groupe

2) LE PREMIER HAÏKU (en groupe)

  • La structure du haïku
  • Les cinq sens pour « observer »
  • La source de l’inspiration (De quoi parle-t-on ?)
  • L’action et le lieu (Ça se passe où et quand ?)
  • La place de l’auteur (Acteur ou témoin ?)
  • La réflexion provoquée (À quoi ça fait penser ? Que ressent-on ?)
  • Les éléments clé et les pièges à éviter

3)  L’ATELIER D’ÉCRITURE DIRIGÉ

  1. Rédactions individuelles, en duo ou en groupe
  2. Lecture des haïkus par leurs auteurs
  3. Remise de l’aide-mémoire du débutant

4)  DOCUMENTS UTILES

      

AIDE-MÉMOIRE

Qu’est-ce qu’un haïku ?

C’est un art poétique d’origine orientale, de forme très brève, accessible à tous ceux qui aiment observer, écrire, suggérer, raconter, surprendre et faire réfléchir le lecteur. Un bon haïku donne envie d’écrire !

Quelles sont ses particularités ?

  • Pas de titre
  • Majuscules et ponctuation au choix de l’auteur
  • Rime au choix de l’auteur
  • Verbes au présent même lorsqu’on évoque un souvenir – « C’est ce qui arrive, ici, à cet instant. » [Bashô]

Quels sont les éléments du haïku ?

  • La source de l’inspiration est évidente
  • Il se passe toujours quelque chose (action)
  • L’ancrage dans l’espace ou le temps est essentiel (kigo)
  • La césure (le lien entre les idées) est essentielle

Quels sont les pièges à éviter ?

  • Évitez les longueurs et les mots inutiles
  • Ne dites pas aux lecteurs quoi penser
  • Ne racontez pas une histoire, décrivez plutôt un instant
  • Évitez les jeux de mots et les mots rares ou trop sophistiqués
  • N’enjolivez pas les choses et ne personnifiez pas la nature
  • Restez positifs et ne faites pas le morale au lecteur
   

LE VOCABULAIRE DU HAÏKU   

  • GINKO – Balade pour écrire des haïkus
  • HAÏGAS – Illustrations (photo ou dessin) accompagnant des haïkus
  • HAÏJIN – Poète de haïku
  • KENJI ! – Salutation amicale entre haïjins
  • KIGO – Mot de saison ou ancrage saisonnier
  • KUKAÏ – Atelier ou réunion de haïjins pour partager et commenter leurs haïkus
  • SENRYÛ – Haïku humoristique, sur la nature humaine
  • TANKA – Poème à cinq vers de trente-et-une syllabes (5-7-5-7-7)
     

RÉFÉRENCES EN LIGNE

L’association francophone de haïku (AFH) / Revue GONG

L’association pour la promotion du haiku / Revue PLOC

    

LIVRES RECOMMANDÉS   

Jours d’école, collectif (ISBN 979-10-93318-00-4)

Le haïku en herbe, Isabel Asúnsolo (ISBN 978-29-16616-18-6)

Dictionnaire de l’écrivain en herbe, Jacques Beauchesne (ISBN 978-27-60168-13-8)

Chou hibou haïku, guide sur le haïku à l’école, Jean Antonini (ISBN  978-28-43013-31-7)

%d blogueurs aiment cette page :